fbpx

“Une alimentation saine, c’est top, mais je veux perdre du poids le plus vite possible. Donc, je vais faire — (insérer le dernier régime à la mode) — pendant un certain temps jusqu’à avoir atteint mon objectif de poids et après, je commence une alimentation saine” 

Cela ressemble à une bonne idée sur le papier. Perdre du poids rapidement, puis lorsque vous êtes content de votre poids, opter pour un régime alimentaire sain pour entretenir le tout… Sauf que ça ne fonctionne pas. 

Pour les personnes qui veulent perdre du poids, l’une des choses les plus difficiles à comprendre, c’est que les régimes ne sont pas la solution. Même pas pour un petit moment. Suivre un régime n’est une quelque chose que vous pouvez simplement essayer pendant quelques mois, puis vous en débarrasser. Un régime amaigrissant vous change physiquement et psychologiquement… Et pas pour le mieux hélas.

À long terme, les régimes font plus de mal que de bien et favorisent la prise de poids et non la perte (pas vraiment le but originel recherché quoi…).  En rationalisant un nouveau régime comme quelque chose de temporaire, vous perdez du temps et de l’énergie, ce qui rend plus difficile la réalisation de vos objectifs. Voici sept raisons pour lesquelles les régimes sont de fausses bonnes idées : 

Un régime amène votre cerveau à ignorer votre corps

Les régimes amaigrissants sont restreints et simples. Pour réussir à perdre du poids avec un régime alimentaire restreint, vous devez vous entraîner à ignorer les sentiments de faim et de désir. Le problème est que les personnes qui sont au régime semblent également perdre conscience de leur état de satiété et ont tendance à trop manger une fois la restriction levée. Ne pas être capable de reconnaître la faim et les signaux complets (satiété) est un problème grave si vous visez à réguler votre poids à long terme.

Vous vous fiez davantage aux indices environnementaux pour décider quoi, quand et combien manger

Sans signaux internes du corps pour guider vos habitudes alimentaires, les personnes à la diète s’appuient presque exclusivement sur des signaux externes pour déterminer quand, quoi et combien manger. Lorsque vous suivez un régime avec succès, cela ne pose aucun problème, car vous ne faites que suivre les règles du plan. Une fois que vous abandonnez le régime (et vous le ferez inévitablement), vous devenez sujet à des centaines de signaux de votre entourage vous disant de manger plus ou de manger moins.

Grâce aux publicités, à la taille des portions et au manque de culture et de normes alimentaires traditionnelles (croyez-le ou non, ce n’est pas bon de manger debout ou au volant), nous recevons constamment des signaux indiquant que nous pouvons et devons manger davantage. Il est difficile d’y résister même pour une personne qui n’est pas au régime, alors pour une personne qui a été au régime et qui a du même coup inhiber la reconnaissance de ses signaux internes, cela devient une tâche beaucoup plus complexe !

Un régime peut tuer votre volonté

Lorsque vous comptez sur des indices externes plutôt que sur des indices internes pour dicter votre alimentation, et particulièrement lorsque vous essayez de perdre du poids et que vous résistez à ces signaux, tout refus mental que vous faites grignote un peu de votre motivation et de votre volonté. La volonté fonctionne plus comme un muscle qui, lorsqu’il est trop utilisé, peut se fatiguer peu importe la force avec laquelle vous avez envie de changer. Non seulement cela vous rend plus susceptible de briser votre équilibre alimentaire et de trop manger, mais cela peut également détruire la volonté dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs.

Les régimes ralentissent votre métabolisme

Une perte de poids rapide ralentit votre métabolisme, car il est très difficile de perdre rapidement de la graisse sans perdre une quantité importante de muscle également. La suralimentation subséquente que subissent la plupart des personnes à la diète encourage alors à ajouter plus de graisse que de muscle. Il vaut donc mieux privilégier une perte de poids lente, mais régulière qui sera meilleure pour votre métabolisme.

Les régimes vous distraient de ce qui fonctionne vraiment

Suivre un régime ne fonctionne pas à long terme, mais créer un style de vie autour d’un ensemble d’habitudes agréable fonctionne. Lorsque vous suivez un régime, non seulement vous rendez plus difficile l’atteinte de vos objectifs, mais vous perdez aussi du temps et de l’énergie qui pourraient vous être utiles. Concentrez vos efforts sur la formation de 2 à 3 habitudes agréables à la fois jusqu’à ce qu’elles deviennent automatiques. Si vous arrivez à un point où la majorité de vos habitudes à fort impact sont saines (par exemple, petit-déjeuner, déjeuner au travail, collations et dîners de semaine), vous n’avez plus besoin de vous soucier des craquages occasionnels ici et là.

Les régimes sont donc des plans de repas spécifiques ou une liste de «bons aliments» et de «mauvais aliments» et c’est tout. Ils prétendent enseigner la nutrition, mais ne sélectionnent que des parties qui renforcent le régime alimentaire. Vous n’apprenez pas pourquoi vous mangez, les connexions émotionnelles à l’alimentation, la nutrition, la préparation des aliments, les techniques de cuisson… Privilégiez un mode de vie sain, ré-apprenez à cuisiner, prenez plaisir à découvrir vos plats préférés avec des alternatives plus saines, écoutez votre corps et profitez d’un mode de vie sur le long terme qui vous permettra d’atteindre vraiment tous vos objectifs !

Laisser un commentaire

libero ut felis ut quis, luctus vel,