fbpx

Oubliez le fait que les aliments transformés contiennent trop de sel, de sucre et de graisse. Quelque chose de pire se produit. De plus en plus d’additifs apparaissent dans les aliments transformés de nos jours.

Certains sont vraiment difficiles à prononcer et nous allons voir ensemble aujourd’hui les ingrédients les plus écoeurants.

Le castoreum

C’est certainement l’additif le plus mauvais du marché. C’est une sécrétion huileuse odorante sécrétée par les glandes situées près du pénis et de l’anus du castor utilisée pour aromatiser votre nourriture d’un délicat goût de vanille ou de framboise. Vous ne le verrez jamais indiqué dans la liste des ingrédients. Elle passe généralement sous le terme “d’arôme naturel” ou “d’arômes naturels de vanille”. C’est dégoûtant, mais ce n’est pas toxique.

L’extrait de cochenille

Un autre additif plutôt ragoûtant provient des coquilles d’insectes cochenilles femelles. Ces insectes mangent principalement des baies de cactus rouge et concentrent la couleur dans leur corps. Les insectes sont piégés et secoués jusqu’à ce qu’ils soient tués. Cela permet de conserver la couleur de leurs corps. Ensuite, ces insectes sont séchés au soleil. Une fois que vous mélangez les coquilles séchées avec de l’eau, vous pouvez faire un colorant rouge. Vous pourrez facilement trouver cet ingrédient sur les étiquettes de nombreux aliments transformés.

Le BHQT

Le butylhydroquinone tertiaire est un additif utilisé pour conserver la fraîcheur des aliments et prolonger la durée de conservation des aliments transformés comme les biscuits apéritifs. C’est aussi un produit chimique trouvé dans le butane. Le BHQT est connu pour provoquer des nausées et des vomissements. Il a été démontré que les utilisations à long terme du BHQT provoquent des tumeurs cancéreuses chez les animaux de laboratoire. Il faut donc bien lire la liste des ingrédients présents sur les emballages.

Le Propylène Glycol

Cet additif est utilisé comme agent de conservation. Il est particulièrement utilisé dans la crème glacée, il est également très courant de le trouver dans les mélanges à gâteaux. Ce que vous devez savoir, c’est que le propylène glycol se trouve également dans l’antigel. Le propylène glycol peut ne pas être aussi toxique que l’éthylène glycol (également présent dans l’antigel), mais je vous suggère d’éviter à tout prix d’en manger.

La cellulose

La cellulose est essentiellement de la «pâte de bois». Elle peut provenir de nombreuses plantes, mais la forme la plus utilisée par l’industrie alimentaire provient de la pâte de bois. Les scientifiques de l’alimentation l’utilisent comme un réducteur de calories. Les humains ne peuvent pas la digérer, elle ne contient donc aucune valeur calorique. Elle agit également comme un agent de remplissage bon marché et est ajouté en vrac aux aliments transformés.

La résine de shellac

Cette gomme-laque est utilisée sur vos fruits et légumes pour leur donner un éclat “naturel”. Personnellement, je trouve ces fruits ultra-brillants plus effrayants qu’autre chose. Soupçonné d’être allergisant, il serait également un irritant possible du tractus gastro-intestinal. Malheureusement, aucune étude officielle n’a encore été portée, car il n’est pas considéré comme dangereux.

La cystéine

Celui-là à failli me faire m’étrangler avec mon café. Je n’avais aucune idée de son existence. De toute évidence, les scientifiques de l’alimentation utilisent des plumes de canard pour assouplir la pâte utilisée dans les aliments transformés. On le voit le plus souvent dans les pains, les biscuits et les bagels commerciaux. Cela pourrait être un réel problème pour les végétaliens qui ne sont pas au courant de son existence.

Si ce n’est pas une raison de limiter les aliments transformés, je ne sais pas ce que c’est !  Il semble que la plupart des aliments transformés de nos jours correspondent plus à des expériences scientifiques chimiques qu’à autre chose.

Je vous répète la règle que j’applique pour les produits transformés :  si vous ne pouvez pas trouver les ingrédients qui le composent dans votre propre cuisine, vous ne devriez probablement pas le manger.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

mattis velit, vel, eget id quis porta. Lorem consectetur ut Sed felis