fbpx

Il n’y a pas d’approche unique pour une vie saine. Il n’y a pas non plus de régimes miracle ou de régime magique. Le secret réside dans la connaissance de votre corps, ce qu’il a besoin de ressentir à 100%, son mouvement et la façon dont il vous permet de savoir si quelque chose ne va pas. Cette prise de conscience est essentielle pour améliorer les habitudes qui façonnent votre quotidien. Il met en lumière les émotions qui déterminent nos décisions alimentaires et nos motivations à l’exercice, et nous enseigne à nous surveiller nous-mêmes lorsque nous sommes stressés, fatigués ou malheureux.

La recherche scientifique n’a toujours pas révélé les nombreuses façons dont notre corps est affecté par notre microbiome, le stress, l’inflammation, la génétique et le mode de vie. Nos choix alimentaires sont des messages directs aux cellules de notre corps et de notre esprit, ce qui a un impact sur notre perception de nous-mêmes, sur ce que nous ressentons et, en fin de compte, sur la manière dont nous nous présentons.

L’écoute de votre corps, même si cela peut être un cliché pour certains, est une priorité pour nous ici. C’est la clé pour développer une relation saine avec la nourriture et, finalement, notre corps. Commençons.

Comprendre les signaux courants

Vous n’avez pas d’appétit

Si vous avez remarqué une perte d’appétit, vous avez peut-être déjà subi une perte de poids involontaire, vous avez peut-être perdu l’envie de manger ou tout simplement vous n’avez plus aussi faim qu’avant. La pensée de manger peut même vous donner la nausée.

Si vous n’avez pas d’appétit, vous pourrez peut-être le lier à ces facteurs psychologiques: anxiété, dépression, stress, chagrin et troubles de l’alimentation comme l’anorexie et la boulimie. Il peut également y avoir des évènements de santé autres comme les migraines, la grossesse, la dépression post-partum, le rhume, la grippe, et même l’arrêt d’addiction qui peuvent être liés à cela.

Il peut y avoir des signes que vous ne mangez pas assez: manque d’énergie, mauvaise qualité du sommeil, fringales, maux de têtes etc…  les ressources nutritionnelles sont orientées vers la perte de poids, mais il est particulièrement important de mettre l’accent sur la nutrition insuffisante.

Vous avez faim tout le temps

Si vous avez constamment faim, cela peut être dû à plusieurs facteurs liés au mode de vie, comme le manque de sommeil, l’alcool , le stress , ou peut-être que vous prenez certains médicaments qui affectent votre faim. Lorsque ces facteurs entrent en jeu, votre taux d’hormones peut s’effondrer, vous donnant faim même quand vous n’êtes pas affamé.

La faim sans fin est probablement liée à votre régime alimentaire aussi. Si vous êtes obsédé par les calories plutôt que par la teneur en éléments nutritifs des aliments que vous consommez, vous risquez de manquer des éléments clés d’un régime alimentaire nourrissant. Astuce: tous les macronutriments travaillent ensemble pour créer un régime alimentaire équilibré qui vous rassasie.

Voici les raisons pour lesquelles vous pourriez vous sentir affamé tout le temps:

  • Vous êtes déshydraté : l’eau est responsable de tous les processus du corps, y compris de votre métabolisme. En buvant suffisamment d’eau chaque jour, vous aidez votre digestion à rester en mouvement, tout en favorisant un métabolisme efficace, et bien plus encore.
  • Vous consommez trop de glucides type féculents : ces glucides raffinés ne contiennent pas seulement les nutriments dont votre corps a besoin pour fonctionner correctement, ils provoquent une pointe de sucre dans le sang, puis un crash. Vous aurez encore faim, plus vite !
  • Vous n’avez peut-être pas assez de protéines : les protéines sont connues pour leur capacité à vous procurer le sentiment de satiété; c’est parce que votre corps a besoin de plus de temps pour digérer.
  • Vous n’avez pas assez de graisses saines : comme les protéines,  des graisses saines peuvent vous aider à vous sentir rassasié. Essayez d’ajouter des ingrédients comme l’avocat , le lait de coco et le beurre d’amande à vos smoothies !
  • Vous mangez trop vite : votre esprit peut ne pas vous enregistrer lorsque vous vous sentez rassasié après un repas si vous l’avalez trop rapidement. Préparez-vous à vous sentir rassasié, plus longtemps, en permettant à votre digestion de fonctionner et en mâchant votre nourriture lentement.
  • Vous traversez peut-être un moment émotionnel de votre vie avec du stress, une sensation de pression ou un manque de contrôle : les émotions jouent un rôle dans notre relation avec la nourriture et à quelle fréquence nous ressentons le besoin de manger. Demandez-vous si vous êtes alimenté par ce que vous ressentez le besoin ou si c’est votre corps qui a besoin d’être nourri.

Vous avez déjà expérimenté l’un de ces signes ? Avez-vous déjà eu du mal à écouter votre corps ?  

Laisser un commentaire

Sed neque. felis ipsum suscipit ultricies