fbpx

La saison du froid, des rhumes et des grippes est imminente, mais ne vous inquiétez pas, j’ai un article pour vous. Une personne moyenne aura plus de 200 rhumes au cours de sa vie, qui dure en moyenne 9 jours…ça fait beaucoup d’éternuements, de toux et de maux de gorge.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe toute une série d’ingrédients que vous pouvez cuisiner tous les jours pour vous permettre de réduire les symptômes de la toux et du rhume.

Les herbes fraîches

Une étude récente a montré que le thym, l’origan et le basilic étaient efficaces contre les bactéries responsables du mal de gorge et que les bienfaits de ces herbes ne s’arrêtaient pas là. Il a été démontré que le thym bloque la croissance et la propagation de 120 bactéries et virus différents, en particulier ceux responsables des symptômes de la toux et du rhume.

Ce qui était encore plus surprenant, c’est que le thym était efficace pour arrêter les bactéries résistantes aux antibiotiques. C’est un gros problème, car les antibiotiques deviennent inutiles grâce à celles.

Selon une étude de l’Université polytechnique de Marche, en Italie, une huile essentielle trouvée dans l’origan a produit des résultats similaires contre le mal de gorge. Une autre étude réalisée par l’Université de médecine de Lodz, en Pologne, a montré que le basilic était efficace contre les bactéries responsables d’infections des voies respiratoires supérieures.

Pour la combinaison la plus puissante, hachez l’une de ces herbes, couvrez-la d’eau froide et faites bouillir à feu très doux, couvrez et laissez cuire 20 minutes. Il ne vous reste plus qu’à boire l’infusion ainsi préparée. Si cela vous semble difficile, ajoutez simplement un brin de thym frais, du basilic ou de l’origan à votre thé et vos plats cuisinés.

L’ail

En plus d’éloigner les vampires, l’ail peut également éloigner le rhume et la grippe. Une étude récente de l’Université de Floride a indiqué que l’ail peut réduire le nombre de symptômes et la durée globale d’un rhume. Au cours d’une autre étude, les participants ayant mangé un repas composé de pain, de beurre et d’ail (miam, délicieux) ont présenté une plus grande stimulation immunitaire, ce qui signifie que l’ail a donné un coup de pouce à leur système immunitaire. Oui, vous ne sentez peut-être pas si bon en mangeant de l’ail cru, mais durant vos heures en solitaire, il pourrait s’agir d’une mesure efficace de lutte contre le rhume et la toux.

Les baies

Les pigments de couleur que l’on trouve dans les baies peuvent réduire de 40% la gravité du rhume, de la toux et des maux de gorge, selon les recherches de l’Université d’Auckland. Une grande poignée de baies fraîches ou congelées ajoutées à un smoothie suffisent à renforcer votre système immunitaire.

Le thé vert et blanc

Des études menées par l’Université Pace ont révélé que le thé blanc et le thé vert étaient des agents efficaces contre certaines bactéries et certains virus. En particulier, ils réduisent les maux de gorge. Si vous en avez marre d’avoir l’impression d’avaler des lames de rasoir à chacune de vos déglutitions, préparez une bouillotte et une tasse de thé vert ou blanc.

Le piment

Si vous n’êtes pas amateur d’aliments épicés, vous n’êtes, bien sûr, pas obligés d’appliquer les conseils suivants. Cependant, il est nécessaire de savoir que les piments et épices peuvent empêcher la propagation des bactéries résistantes aux antibiotiques. En termes réels, cela signifie moins de douleurs corporelles et moins de fièvre. Manger des piments et épices fortes, vous fournira également le bon type de chaleur pour vous aider à combattre les germes. Un curry épicé est une bonne option pour ajouter du piment à votre journée et vous permettra de vous protéger du rhume et de la grippe.

Et vous, que faites-vous pour combattre le froid et éviter les rhumes ou les grippes ? 🙂

2 Commentaires

Laisser un commentaire

mattis id felis accumsan tempus Praesent